01
juil.

Article « Télétravail : Le jour d’après ! », paru dans la Revue des œnologues n° 176

DEMANDEZ L’INTÉGRALITÉ DE L'ARTICLE

La digitalisation, une problématique actuelle pour toutes les entreprises

Nous avons tous lu, entendu ces « manitous » qui prédisent les changements et vous établissent les listes du monde d’après. En revanche, dans les solutions qui devront être trouvées, on peut légitimement lister les orientations à prendre ou les expériences à poursuivre. L’accès et la promotion des entreprises aux solutions digitales sont un vrai révélateur de l’ouverture au changement de ses dirigeants et de facto à la pérennité de l’entreprise. Les structures qui avaient anticipé cette démarche ont eu des gains de temps considérables par rapport aux autres.

La filière vin : des réactions à deux vitesses lors du confinement

Le monde du vin a adopté ces codes avec beaucoup de créativité, ici des master-class en ligne là-bas des visites virtuelles de domaines. Quand j’aborde la digitalisation, je ne parle pas des rendez-vous en ligne sur Zoom ou Teams mais bien des idées originales qui ont germé. Certains acteurs ont vite trouvé des solutions digitales, pendant que d’autres scandaient aux bugs ou aux problèmes techniques. On remarque bien la différence d’ouverture au changement. Ce qui est certain pour tous les acteurs, c’est bien que la crise sanitaire liée au COVID-19 a des conséquences économiques et financières extrêmement importantes sur notre filière.

DEMANDEZ L’INTÉGRALITÉ DE L'ARTICLE

Le télétravail a ravi ou désenchanté les salariés

Ce mode de travail ne permet pas de se concentrer : 55 % les salariés sont constamment interrompus,  32 % des personnes interrogées déclarent ne pas se faire totalement confiance pour travailler à domicile sans se relâcher. Ceci est intéressant, car nous ne sommes pas tous faits pour le télétravail. On observe et mesure cette capacité au télétravail chez Modules Team depuis de nombreuses années. Attention, il ne s’agit pas de fustiger telle catégorie de travailleurs contre une autre mais uniquement de s’assurer que l’on n’impose pas une méthode à un collaborateur qui n’est pas à l’aise avec elle.

Le télétravail, érigé comme l’apanage du management moderne, ne doit pas faire oublier ces aspects liés à chaque individu. Cette démarche a toute sa place et son efficacité si elle est réfléchie et maîtrisée.

Aussi, on ne doit pas prendre le rendement de ces dernières semaines comme un rendement normal au télétravail. Pour rappel, légalement, le télétravail est différent du home-office, qui lui aussi diffère du « mobile-working ». Par exemple, à bien y regarder, les commerciaux sont en « blended-working » en faisant l’analogie au « blended-learning » (formation hybride alliant digital et présentiel). Or, le confinement les a obligés à rester 100 % en home office ce qui a induit pour bon nombre d’entre eux de la frustration et des interrogations. C’est pourquoi généraliser le télétravail sans concertation n’est pas souhaitable mais le proposer et le moduler comme une nouvelle dimension est un atout.

Management : Accompagner vos collaborateurs vers une cohésion digitale

Force est de constater que les managers qui n’ont pas connaissance d’outils de suivi efficaces étaient et resteront perdus. Résultat, bon nombre de salariés ont enchaîné des « webinars », Skypes, Teams à n’en plus finir. Quel intérêt ? Un bon outil, une réunion courte et préparée avec des objectifs clairs permettent de suivre des projets à distance sans efforts. Il y a une vraie éducation de nos managers à mener sinon le temps gagné en télétravail sera pulvérisé par la « réunionite » à distance, véritable calvaire des salariés. Il s’agira de remobiliser aussi les salariés, d’être à leur écoute pour prévenir d’éventuelles tensions, malaises, mal-être, et de les faire participer à une réflexion indispensable sur l’organisation du travail, en les accompagnant et capitaliser sur les ressources internes en développant leur employabilité et de recruter de nouvelles ressources intégrant les compétences de demain. C’est un bon indicateur pour les personnes qui vont postuler dans les prochaines semaines.

Organisation au travail et intelligence émotionnelle

Nous avons abordé la santé mentale qui doit être justement prise en compte par les employeurs. Certains salariés sortent harassés de ce confinement, en burn-out. La prévention est nécessaire pour les salariés. En effet, on ne décroche pas ou peu et notre intellect est largement mis à contribution dans ces moments. L’autodiscipline est encore plus importante pour éviter les surchauffes. Quid de sa vie privée, loisirs et famille ?

 

Il serait illusoire que notre monde scinde parfaitement ces aspects en 2020. Certes, n’oublions pas que la chronobiologie de chacun est mieux respectée en télétravail car le salarié ne se cale pas sur des horaires mais sur son rythme. En outre, l’espace de travail est un point important dans cette dimension.

 

Par Jérôme Sciacchitano – Œnologue, Fondateur de Modules Team, et Vincent Chopard – Responsable Formation de Modules Team

 

> Vous souhaitez recevoir l’intégralité de l’article ? Cliquez ici !

DEMANDEZ L’INTÉGRALITÉ DE L'ARTICLE