Infogerance
09
févr.

Infogérance – Quels enjeux, bénéfices et risques ?


Souvent, pour se focaliser sur son activité principale, on se demande quels postes de l’entreprise nous pouvons externaliser.

Pour beaucoup d’entre nous, l’infogérance peut être une réponse intuitive. Mais qu’est-ce que l’infogérance exactement et à quoi faut-il faire bien attention avant de se lancer ?

 

L’infogérance est le fait d’externaliser ses besoins informatiques comme l’administration, l’exploitation ou encore la protection du système d’information de votre société. Elle nécessite une attention particulière de la part des chefs d’entreprises.

Cette prestation se pratique à distance et va permettre la maintenance de votre parc, la veille et protection des systèmes, l’apport de nouveaux outils et logiciels et le support technique.

Une démarche de plus en plus courante qui a l’intérêt de décharger les structures et de conserver un système optimisé. Cependant, le retour sur investissement n’est pas toujours aussi simple. Dans bien des cas, on oublie le temps d’interface à dédier aux prestataires et le temps perdu lorsque les solutions ne sont pas bien anticipées en amont.

J’ajouterai l’effet délétère des prestataires peu professionnels que l’on peut rencontrer sur le marché. Il est nécessaire de bien cerner son projet au départ, d’établir un cahier des charges précis avant de se lancer dans des mutations importantes (CRM, SIRH, ERP, maintenance informatique…).

La gestion de projets n’est pas toujours acquise dans cette profession et le temps que vous allez y consacrer peut être significatif. Il ne s’agit pas de caricaturer l’ensemble des prestataires, ici c’est au chef d’entreprise, au manager d’être exigeant. Le travail commun de deux prestataires sur un même projet est souvent complexe, validez bien en amont le process et pointez les responsabilités. Sans cela vous risquez d’être arbitre entre deux structures qui se rejetteront la faute de façon stérile.

.

Il est recommandé de choisir un prestataire à la hauteur de votre structure :
– Surdimensionné, vous ne compterez pas suffisamment pour lui.
– Trop petit, il n’arrivera pas à bien gérer votre infrastructure.

Dans tous les cas, il est très important de mettre en place un contrat avec votre prestataire pour bien délimiter la nature du service, sa durée, le coût et les prestations annexes. C’est bien souvent là-dessus que les budgets s’envolent.
Ces contrats doivent s’adapter à votre structure et à vos besoins. Révisez-les une fois par an. Autre conseil, traquez le temps passé et les journées gâchées par un mode dégradé. A la fin de l’année, faites les comptes et assurez-vous que le ratio bénéfice/risque est toujours intéressant. Si ce n’est pas le cas, changez de prestataire et restez très exigeant.

Scindez les approches, les besoins et travaillez avec un plan et un coordinateur. Ouvrir tous les chantiers en même temps est déconseillé surtout si les personnes impliquées ont peu de temps.

C’est seulement ainsi que vous pourrez déléguer vos projets avec sérénité.
C’est un monde complexe qui peut nous échapper et nous faire perdre un temps précieux qu’il serait judicieux de mettre à profit pour votre développement.

 

Définissons ensemble les besoins de votre entreprise