22
oct.

Sobriété numérique : que faire pour limiter notre empreinte numérique ?

Si Internet était un pays il serait le 3ème consommateur mondial d’électricité après la Chine et les États-Unis.

Rien de neuf sous le soleil, mais c’est toujours important de prendre conscience de l’ampleur du phénomène.

En effet, 7 à 10% de l’électricité mondiale serait consommée par Internet à lui seul !

Compte tenu de l’actualité, ce fait doit nous reconnecter avec notre bon sens.

La sobriété numérique est une démarche qui vise à réduire l’impact environnemental du numérique en limitant ses usages.

Bien entendu, l’idée ici n’est pas de se flageller mais plutôt d’avoir une démarche proactive dans ses habitudes.

À l’heure de la digitalisation, l’idée est de mettre en œuvre des réflexes pour éviter des impacts inconsidérés.

Par exemple :

✅ Régulez la luminosité de vos écrans
✅ Triez et surtout supprimez vos anciens emails
✅ Fermez les onglets inactifs de votre moteur de recherche
✅ Sélectionnez avec soin votre moteur de recherche
✅ Ne laissez pas vos appareils branchés au delà de la charge
✅ Optimisez le stockage sur votre cloud
✅ Enregistrez vos sites les plus visités en Favoris
✅ Éteindre vos Box la nuit
✅ Supprimer les applications que vous n’utilisez pas

Le rapport circonstancié de ” Shift Project” aborde ces points pour les entreprises soucieuses de prendre en considération cette maitrise.

Nous vous proposons de télécharger le résumé pour les décideurs en cliquant sur l’image ci-dessous :