22
Oct

Sobriété numérique : que faire pour limiter notre empreinte numérique ?

Si Internet était un pays il serait le 3ème consommateur mondial d’électricité après la Chine et les États-Unis.

💥

Rien de neuf sous le soleil, mais c’est toujours important de prendre conscience de l’ampleur du phénomène.

En effet, 7 à 10% de l’électricité mondiale serait consommée par Internet à lui seul !

Compte tenu de l’actualité, ce fait doit nous reconnecter avec notre bon sens.

La sobriété numérique est une démarche qui vise à réduire l’impact environnemental du numérique en limitant ses usages.

Bien entendu, l’idée ici n’est pas de se flageller mais plutôt d’avoir une démarche proactive dans ses habitudes.

À l’heure de la digitalisation, l’idée est de mettre en oeuvre des réflexes pour éviter des impacts inconsidérés.

Par exemple :

✅ Régulez la luminosité de vos écrans
✅ Triez et surtout supprimez vos anciens emails
✅ Sélectionnez avec soin votre moteur de recherche
✅ Ne laissez pas vos appareils branchés au delà de la charge
✅ Optimisez le stockage sur votre cloud

> @VC choisis ceux que tu trouves les plus pertinents.
> Si CTA vers notre site, mettre les autres et ceux que tu voudras encore ajouter pour qu’il y ait un gain à être redirigé par le site web.

Le rapport circonstancié de ” Shift Project” aborde ces points pour les entreprises soucieuses de prendre en considération cette maitrise.

Le sujet vous intéresse ? Retrouvez plus de conseils sur notre billet de blog : lien

> lien sur notre site:
>rapport SP
> greenspector

👇 Dites nous en commentaire quels gestes simples vous avez déjà mis en place dans votre routine professionnelle ou personnelle.

#numérique #green #bilancarbone